Reconnaître le menteur à travers le « Body Language »

Des études montrent que l’on est « victime » d’environ 10 à 200 mensonges par jours.
Certaines personnes sont de mauvaises menteuses mais d’autres sont plus expérimentées.

Néanmoins, tout menteur laisse passer quelques indices.
Pourquoi? Tout simplement car la partie du cerveau qui gère les émotions s’active automatiquement. Le mensonge peut crée de l’inconfort et du stress chez le menteur, sentiments qui se traduisent par un certain langage corporel. En d’autres termes, le mécanisme d’auto-défense qu’est le stress, va activer le système limbique qui va engendrer des réactions involontaires de notre part.
En règle générale ,les gens vont adopter une posture « protectrice » lors d’un mensonge, ils vont tenter de créer une certaine distance entre eux et l’interlocuteur que ce soit par une gestuelle ou un placement spécifique.
Un des signes les plus révelateurs du mensonge est le « duping delight » terme anglo-saxon. Suite à un mensonge une joie interne surgit en nous car nous avons réussi à nous en sortir indemmne. Ainsi cela se traduit par la micro-expression d’un sourire qui dure moins d’une seconde car par la suite elle est vite « contenu » par la raison. La partie limbique, responsable des émotions, est plus rapide que celle s’occupant de la raison.

D’autres gestes, d’autres réactions, d’autres comportements peuvent donner des indices. Bien qu’aucun de ces signes ne permettent de confirmer à 100% que la personne ment, une succession de plusieurs de ces indices durant un court laps de temps est fortement suspecte.

Voici une liste non exhaustive de ces différents indices.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Please follow and like us:
Facebook
Facebook
RSS
Follow by Email
Google+
http://jeunesdinfluence.fr/?p=761
YOUTUBE
YOUTUBE
INSTAGRAM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.