Etude de la capacité de séduction globale d’un homme

 

Le chercheur psychologue, David buss dans son ouvrage « The Evolution of Desire » a scientifiquement mis en évidence 6 critères qui sont, selon lui, déterminants dans la capacité de séduction d’un homme. Dans leur ordre décroissant d’importance : Le statut économique, le statut social, l’humour intelligence, le physique, l’intuition sociale et en dernier la confiance en soi.

En partant de son raisonnement, en le confrontant à d’autres chercheurs dans ce domaine, et en le confrontant à divers études menées à ce sujet, voici ce qui en ressort :

Il semble y avoir 4 facteurs qui détermine la capacité de séduction globale d’un homme.

Dans le désordre : Le physique, le statut social, le statut économique et l’intelligence sociale/relationnel.

L’attirance n’est pas le fruit d’un hasard ni le fruit d’un choix personnel, en réalité nous sommes conditionnés et influencés par beaucoup de facteurs.

La psychologie évolutionniste explique que nos ancêtres qui ont vécu dans des environnements hostiles ont dû développer des mécanismes pour survivre. A l’époque, la grossesse était extrêmement risquée pour les femmes. Celles-ci devaient donc s’assurer de s’accoupler d’une part avec un homme possédant de bons gènes qui seraient transmis à leur descendance afin de favoriser la survie de celle-ci dans un environnement hostile. D’autre part, la femme se devait d’être certaine que son homme possède les ressources nécessaires afin de s’occuper d’elle tout le long de sa grossesse.

Le but de ces instincts primitifs étaient d’aider à la diffusion de nos gênes et donc à la survie de l’espèce humaine.

Bien évidemment, à partir du XXe siècle la société a radicalement évolué. De nos jours, une femme peut bien sur vivre indépendamment d’un homme. De plus, il y’ a eu ces derniers siècles de grands progrès en médecine permettant l’accouchement avec une prise de risque moindre sans parler des méthodes de contraception et d’avortement. Néanmoins, ce changement des mœurs, ces bouleversements dans notre mode de vie qui ont pris forme ces derniers siècles ne sont absolument rien en comparaison des milliers d’années de conditionnement qu’a subi l’être humain pour sa survie. C’est ce que l’on appelle le principe Mismatch. C’est pourquoi ces critères de sélection naturelle sont toujours valables aujourd’hui. Quand nous choisissons telle ou telle partenaire, c’est en fait cet instinct qui nous guide. Ces instincts sont profondément ancrés dans notre cerveau.

Passons au vif du sujet.

Ainsi, la séduction (Homme ->Femme) s’appuie sur 4 piliers majeurs . Commençant par le plus « évident » : le Physique

Comme dit précédemment, en effet, la qualité d’un homme aux yeux d’une femme résidait dans son aptitude à la nourrir et la protéger. En effet nous vivions dans un environnement dangereux et la femme se devait de trouver un partenaire apte à la protéger. Un homme attirant était un homme puissant physiquement, capable de se battre, de chasser , donc possédant un haut niveau de testostérone et de bons gènes.

Ainsi de nos jours, un homme jugé physiquement séduisant est avant tout ( et ce quel que soit son ethnie), un homme possédant un visage symétrique qui reflète de bons gènes, des pommettes hautes et saillantes,  une mâchoire définie carré , (2 éléments révélateurs d’un  haut niveau de testostérone ), un faible taux de masse graisseuse ,  une grande taille.Il s’agit là d’une liste non exhaustive bien entendu.

Il est vrai qu’en fonction de la culture, de l’environnement sociale il y a des préférences ethniques. A noter que les médias jouent un rôle important, la médiatisation,la valorisation, et la surreprésentation d’un type d’homme peut le faire paraître plus séduisant aux yeux des femmes. Néanmoins, les caractéristiques citées auparavant demeurent quasi-universelles.

Même si le physique est l’un des piliers de l’attraction des femmes envers les hommes que l’on veuille ou non, ce n’est clairement pas le plus «  important ».

Pourquoi ? Car même si elles ne sont plus dépendantes des hommes, les femmes recherchent toujours inconsciemment les hommes les plus aptes à protéger, ceux avec le plus de ressources et de pouvoir. Avant la puissance de l’homme se mesurait à sa force physique maintenant la puissance d’un homme se mesure à son statut social, et à son patrimoine financier. C’est pourquoi elles se dirigent vers ces hommes possédant un bon statut social et économique.

Statut social et financier sont généralement liés et difficilement séparables. Ces piliers prennent toute leur importance pour les femmes qui ont passé la vingtaine, quand elles commencent à s’extirper du concon familiale.

Quand des personnes, dans un groupe en société interagissent, on dit qu’elles socialisent. A l’intérieur de chaque groupe, il  existe une hiérarchie sociale. Et le statut est l’ordre d’importance des personnes dans un groupe, la perception qu’ont les autres d’une personne. Une personne dominante est celle qui se situe aux sommets de la « pyramide » sociale. Voilà ce que signifie « avoir un statut social élevé ».

Voici des exemples de personnes bien placés au niveau de cette « pyramide sociale » : un artiste célèbre, un politicien , un médecin de renommée ou même un sportif célèbre, un mannequin connu ect…

Concernant le statut économique ou patrimoine financier, pas besoin de l’expliquer je suppose.Indépendance financière, pouvoir d’achat, le statut économique se reflète à travers le mode de vie.

Enfin, il y’a un dernier pilier intéressant à évoquer que l’on appellera :intelligence émotionnel et relationnel.

Même si celui-là est « mineur » face aux 2 précédents, dans certains cas, il peut jouer beaucoup sur l’attractivité d’un homme.

Pour décrire ce pilier basons nous sur les origines étymologique du mot « séduire ».Le mot « séduction » vient du  latin « seducere « , Seducere signifie « Conduire hors du chemin ». En effet, séduire c’est agir sur autrui afin d’altérer son le comportement vis-à-vis de nous.

Ainsi, ce dernier pilier regroupe toutes les qualités relationnelles qu’un homme peut avoir tels que l’humour, la confiance en soi, capacité à communiquer,la capacité à comprendre autrui. C’est d’ailleurs ce pilier que cherche à mettre en avant les coachs de séduction, omettant alors les précédant piliers . Grossière erreur !

 

Vous l’aurez compris le développement de ces piliers est en corrélation directe avec votre capacité de séduction.

Si un seul de ces piliers est bien développé cela suffit pour avoir des femmes.

Si 2 de ces piliers sont développés vous avez accès à beaucoup de femmes. 

A partir de 3 piliers de développés, vous pouvez potentiellement séduire n’importe quelle femme.

    

 

Please follow and like us:
Facebook
Facebook
RSS
Follow by Email
Google+
http://jeunesdinfluence.fr/?p=833
YOUTUBE
YOUTUBE
INSTAGRAM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.